Bienvenue dans le grand bain

Bienvenue dans le grand bain

Actuellement, nous nous sommes contentés de projets simples. De besoins compréhensibles :

  • une piscine ou une maison pour un particulier,
  • une application qui affiche des informations recueillies par un capteur,
  • la gestion des congés.

Ces projets ne nécessitent pas beaucoup d’intervenants et un certain snobisme moderne fait qu’ils sont qualifiés d’artisanaux bien qu’ils nécessitent l’utilisation d’outils et de méthodes élaborés. Modernisme oblige, on a tous envie de participer à de plus grand projets.

C’est pour cette raison, après avoir travaillé deux ans avec son père, que José décide de partir pour la grande ville. Cela fait un moment qu’il s’ennuie sur ces petits chantiers alors que ses diplômes et son expérience lui permet d’encadrer un équipe sur un grand chantier.

De son côté, Olivier vient de terminer ses études et se dit que les projets de fin d’années et les stages c’est sympa mais cela paraît léger sur son CV lorsqu’il regarde le parcours d’anciens de son école : chef de projet chez Oracle, consultant chez KPMG, …

Et puis, il ne veut plus dépendre financièrement de ses parents.

Pour rappel, des applications, des jeux, qui ont fait le tour du monde, ont été créés au départ par une personne ou un petit groupe de personne. Peut-être connaissez-vous MineCraft développé par Markus Persson et racheté pour 2,5 milliards de dollars par Microsoft ? Vous connaissez tous Facebook et Mark Zuckerberg.

Business is Business !!! Les anonymes doivent s’effacer devant les grandes marques fédératrices.

Qui dit grands projets dit nombreux intervenants. Mais commençons modestement pour nos deux amis. On l’a vu pour une maison, un architecte est nécessaire pour gérer le chantier. Pour construire un immeuble d’habitation, il est nécessaire d’envisager d’autres acteurs qui s’occuperont de tâches plus simples. L’idée est de découper le chantier en sous-chantiers, plus petits, et de les affecter à des intervenants (internes ou externes).

Les chantiers ne se limitent plus à uniquement de la réalisation. Pour une étape sur un chantier, il existe des étapes en amont et en aval. Ces étapes sont réalisées par d’autres personnes. Dans le cas de José, puisqu’il a trouvé un poste de chef d’équipe dans un chantier pour la construction d’un immeuble, il se doit de contrôler que ses équipiers ont le matériel nécessaire et qu’ils font correctement leur tâches. Ce n’est plus lui qui bétonnera ou assemblera les parpaing.

Le domaine informatique apporte cet avantage que l’accès à l’information peut être instantané. Les phases de contrôle en amont et en aval d’une tâche pourraient être plus rapide et souvent automatisées. En pratique, l’instantanéité est souvent contrée par la rétention d’information. Besoin primaire de certains de se donner de l’importance.

Finissant ses études, et même si le directeur de sa formation leur promettait qu’ils seraient des chefs de projets, sans réelle expérience ni réel réseau, Olivier sait qu’il ne peut trouver que des emplois en SII, pardon en ESN. Il se retrouve donc en mission pour un client sur une application de e-commerce.

Comme pour les futurs chantiers de mes personnages, je vais découper le domaine informatique en 4 grands thèmes :

  • La gestion de projet,
  • Les architectures (matérielles, logicielles et réseaux),
  • Les aspects juridiques (contrats, CNIL, RGPD),
  • Les relations (professionnelles et humaines).

Je déclinerai ces 4 grands thèmes en de plus petites problématiques qui feront l’objet de mes prochains articles. J’ai conscience que l’utilisateur final semble avoir disparu.

Si vous avez d’autres idées, faites m’en part. Déjà à partir de ces 4 thèmes, je liste des dizaines de sujets à traiter.

Laisser un commentaire