Léa : l’envers du décor #2

Léa : l’envers du décor #2

Première journée , Léa a retenu les différentes consignes. Elle se présente à l’accueil afin de récupérer un badge de stagiaire qui lui permettra de circuler dans les locaux de l’entreprise. Elle se rend ensuite au second étage et, grâce au plan, trouve l’espace ouvert où travaille l’équipe Communication et Relation Client (CRC). Les informaticiens au deuxième sous-sol, ce n’est que dans les séries. 

Étant arrivée de bonne heure, le bureau est encore désert. Sa mère en profite pour lui montrer son bureau et l’ordinateur sur lequel elle travaillera. L’accès est sécurisé. Léa a donc un identifiant personnel et un mot de passe à modifier lors de la première connexion. Le temps est loin du compte ‘stagiaire’ partagé par les acteurs temporaires de l’entreprise. 

L’espace ouvert se remplit lentement. Des collègues s’installent aux différents postes et saluent les deux femmes. Après quelques échanges, la responsable laisse sa fille s’acclimater à l’ambiance. À 10 heures, la chef de projet a prévu un point hebdomadaire d’équipe pour suivre l’avancée des projets en cours. Léa étudie les documents du nouvel entrant présent sur le site intranet de la société. 

Une alerte sur son ordinateur rappelle à Léa le début de la réunion. Elle suit donc sa mère dans une grande salle de réunion. Les derniers collègues arrivés, le point peut commencer. La jeune stagiaire est présentée officiellement aux membres du service. Durant son stage, elle s’entretiendra avec les différents acteurs pour réaliser une cartographie des projets et de leurs avancées. 

La réunion se poursuit sur différents sujets.  L’emploi systématique de sigles et d’acronymes est incompréhensible pour la nouvelle entrante. Léa a l’impression de découvrir une langue étrangère. Heureusement, elle prend des notes et fait des rapprochements grâce aux indications données en amont par sa mère et à sa maîtrise des réseaux sociaux. 

Cinq projets se dégagent de cette réunion :

  • La prochaine version du  site internet client (SIC) intégrera un Chatbot.
  • Le moteur du SIC doit être mis à jour pour réduire la dette technique. 
  • L’interface d’échange avec les réseaux sociaux (IERS) doit être unifiée pour faciliter le travail des gestionnaires de communauté.
  • L’opérateur SMS change. Il faut s’assurer que le nouvel opérateur respecte les interface.
  • Les serveurs sur lesquels tournent les outils mis à disposition par le CRC doivent être migrés sur un Cloud externe. 

Léa a dû mal à comprendre la plupart des sujets. Est-elle encore en France ? Où vient-elle d’être téléportée dans une contrée lointaine ? Les évolutions métiers et fonctionnelles se mélangent au cours de cette réunion. Ce n’est pas clair pour elle. Les informaticiens sont des gens étranges. Heureusement, elle a 2 semaines pour en faire le tour.

Les sujets exposés lors d’une réunion d’équipe sont une partie de l’activité d’une équipe informatique. En effet, les outils déjà mis en place ne sont pas cités. Eux aussi évoluent. Une maintenance évolutive ou corrective peut avoir lieu pour les adapter au nouveaux supports ou corriger les défauts soulevés par les utilisateurs. 

Alors que Léa discute avec ses collègues lors de la pause déjeuner, elle apprend que ce ne sont pas 3 outils (SMS, SIC et IERS) qui sont créés et maintenus par le CRC, mais 10. À cela s’ajoutent tous les projets techniques qui assurent la liaison avec le système d’information (SI) de l’entreprise. 

Si certains produits sont très peu maintenus (au plus une fois par an), d’autres, notamment ceux évoqués lors de la réunion, font l’objet de révisions mensuelles. De plus, un projet existe dans différents états : en développement, en tests ou en production. Pour chacun de ces états, il faut être capable d’intervenir. Et des échéances sont fixées pour leurs mises à disposition. 

Un joyeux casse-tête pour la chef de projet qui souhaite avoir le recul d’un observateur externe. Le sujet proposé par sa mère ne sera pas une sinécure … et cela plaît à Léa.

Les commentaires sont clos.