Maître Cuck

Maître Cuck

Au départ, c’était un modeste vidéaste YouTube. Sous couvert du pseudonymat, il dénonçait l’hypocrisie des influenceurs et de certaines élites. Le ton arrogant, l’insulte facile, son style était apprécié par ceux souvent muselés par une réduction ad hitlerum (le fait de traiter son contradicteur de fasciste pour l’empêcher d’argumenter).

Le pseudonymat n’étant pas une cape d’invisibilité parfaite, notre Youtubeur a dû mettre de l’eau dans son vin. Par contre, ses coups de gueule lui avaient assuré le soutien d’un public nombreux. Comment transformer cette notoriété en un moyen de gagner de l’argent ? En vendant son expérience.

Tel un bon consultant (de nos jours, on dit influenceur ou coach), le vidéaste est devenu spécialiste en musculation et en nutrition. Il s’est mis à vendre plans d’entraînement et d’alimentation à ses admirateurs. Les affaires marchaient et de temps en temps, il réalisait une vidéo pour conserver son audience. 

Le thème de ses vidéos est toujours le même. Notre star prend un sujet d’actualité (un combat progressiste, la pandémie, les élections, …) et démonte les incohérences propagées par les acteurs du thème choisi. Plus l’intervenant est caricatural et plus les contre arguments de notre vidéaste sont acerbes. 

La logique implacable et les insultes enchaînées à une vitesse spectaculaire ravissent son audience qui n’oserait en sortir le centième. Un montage à la limite de l’épilepsie et des références permanentes à la pop culture permet de garder accroché son public. La star s’assure ainsi la fidélité de ses admirateurs.

Mais notre gourou se devait d’aller plus loin. Voyant ses collègues réussir à soutirer toujours plus (un 4×4 pour l’un, des costumes pour l’autre), il ne pouvait rester derrière dans la course des exploiteurs de crédulité. Alors durant le grand confinement lui vint une idée de génie. Au temps du far west, c’étaient les vendeurs de pelles qui s’enrichissaient. 

Dans le monde de la musculation, ce sont les vendeurs de compléments alimentaires qui gagnent à tous les coups. Alors ce sera son prochain commerce. Un site internet rapidement réalisé sur Shopify, des contrats passés avec des sous traitants français, et une audience acquise par des conseils en musculation, et c’est parti pour la fortune. 

En parallèle, de ses vidéos, notre vidéaste s’affiche sur Instagram avec des stories où il vante les produits de sa boutique. Des poses suggestives que seules des influenceuses Only Fan oseraient, il promet que ceux qui suivent ses plans d’entraînement arriveront à son résultat de musculature.

Récemment, il a ajouté une corde à son arc, le podcast. Pendant 1h30 sous couvert de marcher 10 000 pas, il dispense des conseils de vie … comme un maître de secte. Dans un premier temps, il rabaisse son auditoire. Celui qui l’écoute est un cuck (de cuckold , cocu en anglais). 

S’il est trompé par sa femme ou célibataire, c’est qu’il ne fait aucun effort. Mais grâce aux conseils du coach, il va devenir un mâle alpha. Ainsi, la suite du podcast est une liste de conseils qui mélange conseils de vie, promotion de compléments alimentaires et rabaissement de l’auditeur. Personne ne surpasse le maître. 

Rien sur son site ne prouve l’origine de ses compléments alimentaires. Maître Cuck (MC) s’enrichit en vendant des produits à l’origine douteuse. Son ton hautain permet de faire passer des raisonnements stupides. S’il ne se vantait pas régulièrement d’un cursus élogieux, on pourrait penser qu’il sort d’une école de commerce médiocre. 

Si MC a prouvé sa maîtrise des réseaux sociaux et si ces conseils peuvent redonner de la confiance à ceux qui sont rabaissés par la bienpensance exacerbée de notre société actuelle, il n’en reste pas moins un parasite qui se nourrit de la détresse de ceux qui ne comprennent plus notre monde.

Ecoutez ses conseils si vous le voulez, mais cherchez sur Internet pour des conseils de musculations, trouvez des partenaires pour vous entraîner et comparez sur des sites pour des compléments alimentaires français.

Les commentaires sont clos.